Home Uncategorized 3 métiers que les passionnés de vins peuvent embrasser

3 métiers que les passionnés de vins peuvent embrasser

par Erwan

Qu’il soit rouge, rosé ou blanc, le vin est un produit vedette du patrimoine français. Il reste l’alcool à consommer avec modération. De plus, le vin constitue à lui seul depuis de nombreuses années, un secteur à part entière en France. Lors de sa fabrication, c’est plusieurs métiers qui interviennent à de différentes étapes. Parmi eux, voici une sélection de 3 métiers dont on ne peut se passer dans la chaîne de fabrication d’un vin.

Métier n° 1 : Vigneron

On ne peut parler de vin sans parler de vigneron. C’est d’ailleurs le métier le plus connu de ce secteur. Le vigneron est un artisan agricole reconnu par l’État français qui participe à toutes les étapes de l’activité viticole. Il ne faut cependant pas confondre vigneron et viticulteur, car le vigneron est un travailleur plus complet comparativement au viticulteur qui n’intervient qu’en début de fabrication.

Le vigneron est généralement responsable d’une parcelle de vignes. L’ensemble de ses tâches se résument en quatre étapes. La première consiste à planter les vignes, à s’assurer qu’elles poussent, et à les récolter.

La deuxième consiste à décider, lors de la transformation du raisin en vin, de la méthode de traitement du fruit (chaptalisation, pressurage, fermentation ou vinification). Les deux dernières étapes consistent à mettre en bouteille le vin extrait et à contribuer à sa commercialisation.

Pour devenir vigneron, vous pouvez suivre une formation vin à Bordeaux ou obtenir plusieurs diplômes universitaires spécialisés dans le domaine agricole. Une chose est sûre, plus vous faites des études, plus vous avez de chance d’avoir accès à des postes de responsabilités.

Métier n° 2 : Le sommelier

C’est un professionnel et surtout un expert en vin. Il connaît le nom, l’année et même le verre qu’il faut pour servir chaque vin qu’il ouvre. Sa mission, en tant que professionnel, va consister à conseiller des clients sur le vin qu’il leur faut. On retrouve généralement le sommelier dans un restaurant gastronomique.

Pour devenir sommelier, vous pouvez suivre des formations en hôtellerie-restauration reconnues par l’État. Vous pouvez également suivre des formations spécialisées qui permettent, à terme, de porter directement le titre de sommelier (Brevet professionnel sommelier par exemple).

Métier n° 3 : Juriste spécialisé en droit de la vigne et du vin

Il est aussi appelé juriste du secteur viticole. Bien que ce ne soit que du côté législatif parfois, ce juriste est également un expert en vin. Il est capable de travailler en entreprise ou dans un cabinet d’avocat. Ses compétences juridiques lui permettent d’intervenir au niveau des producteurs de vin en aidant à la labellisation d’un produit et à sa protection juridique. Le juriste du secteur viticole intervient aussi en cas de litiges.

Pour devenir juriste spécialisé en droit de la vigne et du vin, il vous faut faire un M2 en droit de la vigne et du vin.

You may also like